AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'inattendu saura toujours me surprendre~ [Lee Dak Ho et Nam Erin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 10/09/2016
Age : 22
Situation : Célibataire

Nam Erin
MessageSujet: L'inattendu saura toujours me surprendre~ [Lee Dak Ho et Nam Erin]   Dim 18 Sep - 12:00

L’inattendu saura toujours me surprendre.
Lee Dak Ho et Nam Erin
Séoul. Séoul et ses quartiers agités, ses habitants plus différents les uns que les autres, son ambiance unique. Bienvenue au pays du matin calme, mais je me suis levée bien trop tard pour l’admirer. Il est midi passé et les murs de ma chambre d’hôtel tournent un peu trop à mon goût. J’ai la langue pâteuse et l’estomac en vrac. Je me rends vite compte que j’ai dormi avec mes chaussures. Des talons de quatorze centimètres.  Je les retire et les envoie valser à l’autre bout de la pièce en râlant.  Je masse mes pauvres petits pieds endoloris. Aujourd’hui ce sera une paire de basket. J’étais trop alcoolisé pour m’occuper de moi hier soir. Les odeurs mélangés de soju, de sucre et de transpiration me donnent une furieuse envie de rendre ce que j’ai avalé hier. Titubant tant bien que mal jusqu’à la salle de bain, mes muscles se détendent au contact de l’eau chaude et je peux enfin respirer. Quand je ressors sous un nuage de fumée, apprêtée, maquillée, mon portable m’indique que j’ai déjà gaspillé une bonne partie de mon après midi. Je ne me sens pas encore d’attaque mais qu’importe. Je préfère aller me balader que de faire la marmotte jusqu’au lendemain. Il n’est pas vraiment dans mes habitudes de gâcher mes journées. Tenue enfilé, sac à main et téléphone attrapé et ma peaux retrouve le contact de l’air séoulien.

Le temps est plutôt doux, pas à faire sauter les petites bretelles mais certains se sont autorisés à se passer de leur veste. Le soleil n’en est pas encore à décliner dans le ciel, il brille encore de plein feu, seulement quelques nuages lui font de l’ombre.  Malgré cela, dans une petite demi-heure les travailleurs et étudiants se diront que le jour se termine. Petite chanceuse que je suis, cela fait bien longtemps que j’ai arrêté de regarder la course de cette boule de feu en espérant rentrer à la maison le plus vite possible. Je ne rentrerais pas à la maison. Quelques temps avant mon arrivée en Corée, ma mère m’a avoué avoir vendu l’appartement dans lequel j’ai passé mon enfance pour une maison plus agréable en banlieue. Ma mère quitter Manhattan. L’idée même ne m’avais jamais effleuré l’esprit tellement elle était ridicule. Toutes mes affaires se sont retrouvés dans de grands cartons dans une pièce qu’elle appelle Ma chambre, sauf pour mes vêtements qu’elle a bazardé. Ils ne me vont plus de toutes façons. Je me suis rendue compte que ma chère maman considérait encore ma nouvelle vie comme une escapade, un caprice d’adolescente et que j’allais finir par rentrer. Je ne sais pas si cette histoire a beaucoup pesée dans ma décision de rejoindre la Corée en lâchant mon équipe (toujours sans nouvelles de moi à part un : je suis en vie, je vous aimes !) à la recherche d’un fiancé. Si je me mariais ma mère comprendrait sûrement enfin que je suis devenue une adulte et que je n’ai plus besoin qu’elle me materne. Enfin bon, c’est bien beau de rêver mais ce n’est pas ça qui va payer mon dîner de ce soir. En parlant de dîner mon estomac me fait comprendre qu’il serait temps que j’avale quelque chose de consistant. Je me dirige vers le métro et me rends dans le quartier de Jongno  (quartier très touristique je l’admets, mais il faut bien commencer par être un touriste) Ce sera ma principal destination pour quelque temps. Après avoir fait la fête quelques nuits (vive la liberté !), je me suis décidé à visiter Séoul, quartier par quartier. Pas besoin d’un guide touristique, c’est mon sens aiguisé de globe trotteuse qui me fait mettre un pied devant l’autre. Je m’égare mais j'aime ça. Cette sensation de fatalité : que de toute façon,  perdue pour perdue, autant en profiter. Des petites boutiques s’offrent à ma vue. Mon regard traîne sur les vitrines de friperies, brocantes et autres vendeurs de rêves.  Une petite breloque en bois me fais les yeux doux. J'entre. Les murs sont remplis de bizarreries, les étagères de vieux livres et de statuettes de chats. Sur de petites commodes sont proposés des vieilleries beaucoup plus coréenne. Une jeune femme me sourit depuis sa caisse et me demande si elle peut m’aider (c’est un cliché de croire que toutes les boutiques d’antiquités sont tenus par un papy à lunettes qui a participé à deux guerres mondiales), je m'entends lui répondre en souriant que je l’appellerais si j’ai besoin d’elle. Mon attention est porté sur la deuxième pièce de la petite boutique. On peut y entendre clairement des notes de piano. Les notes résonnent pleinement dans mes oreilles, il ne peut pas s’agir de musique venu d’hauts parleurs non ? Et puis… Quelque chose me titille. Pour sûr, l’air joué n’est pas connu et pourtant. Et bien pourtant je le connais. Seulement sa provenance ne me revient pas en tête. Je m’approche doucement. Un jeune homme est assis devant un vieux piano. Visiblement il est trop absorbé par son morceau pour se rendre compte de ma présence. Je n’ose l’interrompre, mais l’observer à son insu me met mal à l’aise. Tant pis, le spectacle de ses minces doigts parcourant les touches d’ivoires dont les sons qui en sortent sonnent un peu faux me fascine. Je reste dans l’entrebaillement, porte grande ouverte.  Peut être me remarquera t-il quand il aura finit ? Mais d’une certaine manière je ne veux pas que ce moment ce termine. Je ferme les yeux un instant et me retrouve dans un autre univers…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 25
Situation : célibataire, il n'est même pas sur d'avoir le droit à l'amour

Lee Dak Ho
MessageSujet: Re: L'inattendu saura toujours me surprendre~ [Lee Dak Ho et Nam Erin]   Lun 10 Oct - 20:27

l'inattendu
Erin & Dak Ho


tenue + C'est toujours ici que tu viens quand tu ne te sens pas bien. A force les propriétaires de la boutique d'antiquité te connaissent. Tu accordes leur piano et les autres instruments parfois, et le tout gratuitement parce que tu demandes uniquement la possibilité de pouvoir utiliser les pianos et de jouer un petit peu. Tu pourrais faire cela chez toi, ton père adoptif t'as payé le plus fabuleux des instruments mais ce n'est pas pareil. Ici, les pianos ont tous une histoire, un vécu et quand tu joues tu ressens tout cela, tu ressens chaque note, chaque desaccord qu'il peut y avoir aussi. Ce sont de vieux modéles mais tu les apprécies vraiment. Il y a quelque chose de magique, de fantasque dans tout cela, comme finir dans un autre monde, une autre époque, un autre univers. Alors quand ça ne va pas, quand tu as besoin de ressentir toutes ses vibrations tu viens ici et la vendeuse doit etre l'une des rares filles qui ne te fait pas fuir en courir.

Aujourd'hui, tu as besoin de cela, alors tu as quitté ta chambre et la maison en saluant ta mère adoptive, disant que tu allais rejoindre ton meilleur et unique ami alors que celui ci travaille durement. Depuis la fin de ses études et son entrée dans cette boite d'informatique, tu le vois beaucoup moins et vous n'êtes plus toujours collé ensemble. Ca te fait peur, de devoir survivre à l'université sans lui mais tu es content qu'il fasse ce qu'il aime et toi, tu prends sur toi, tu essaies juste de ne pas faire de crise en plein milieu d'un cours même si c'est déjà arrivé. Parfois tu sais quand tu vas en faire une, parce que tu le sens, comme maintenant.

Alors te voilà assis devant l'un des pianos que tu viens d'accorder mais l'âge de cet intrusment joue sur les notes qui ne sortent pas aussi belle qu'elle le devrait. Pourtant ça reste une belle mélodie et finalement les fausses notes donnent presque un peu de charme et d'histoire a tout cela. Mélancolique, triste, généralement tes compositions sont ainsi, parce qu'elle refléte ton état d'esprit et tes peurs. Même quand tu fais finalement un cover d'une musique entrainante tu la transforme pour quelques choses de doux, de poignant surtout. Parfois les gens n'aiment pas et d'autres sont boulversés, toi peu importe, tu ne sais même pas pourquoi tu partage tout cela, c'est venu un jour par hasard.

Quand finalement les dernières notes sont jouées, dans une infinie douceur, tes doigts glissent sur les touches jusqu'à la dernière note puis tu restes la, assis les mains sur les cuisses, la tête basse. Tu respires, tu reprends juste tes esprits et tu calmes ton pauvre petit coeur. Quand finalement tu redresses la tête, c'est là que tu l'as vois. Une fille ! Tu te redresses aussitôt en te cognant en plus et tu tire une grimace avant de reprendre en t'inclinant. « par.. pardon.. je .. voulais pas... vous embêter.. » Mais tu t'excuses pour quoi en fait ? Parce que tu fais ce que tu veux puisque tu as l'accord des propriétaires et puis, ils ont vendu tellement d'instrument grace à toi qu'ils ne t'interdiront surement jamais de jouer. Sauf quand ce sont des instruments a vent, t'es pas doué pour la trompette ! « par.. pardon.. je .. vous laisse... » Tu t'inclines encore, t'es vraiment pas doué !

Made by Neon Demon




dream geudaeui changjowa salmui kkeute hamkke hari dream geudaeui jariga eodiljirado gwandae hari dream gyeolguk siryeonui kkeute mangaehari dream sijageun miyakhaljieonjeong kkeuteun changdaehar — agust d + so far away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'inattendu saura toujours me surprendre~ [Lee Dak Ho et Nam Erin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Séoul city :: Jongno :: Insa-dong-