AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 That day we've been waiting for so long Ft. Soo Kyung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 110
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 31
Situation : Mariée

Shin Joo Eun
MessageSujet: That day we've been waiting for so long Ft. Soo Kyung   Mar 6 Sep - 14:38

That day we've been waiting for so long
Soo Kyung & Joo Eun


Outfit ━ Une robe légère. Il n'y avait pas eu de longue traîne, ni même d'imposante robe de princesse. Ils avaient opté pour quelque chose de simple, d'épurée, mais à la fois d'infiniment romantique. Ce jour là, son mari lui était apparut particulièrement beau et la façon dont il l'a regardait suffisait à ce qu'elle se sente resplendissante, aussi simplement vêtu. Le mariage n'avait rassemblé qu'un petit comité, mais tout leurs proches furent présents. Joo Eun leur en était éternellement reconnaissant d'avoir répondu à leur invitation, bien que ce jour là, elle n'avait d'yeux que pour son mari.

Aujourd'hui encore, si on le demandait si elle avait vécu le mariage parfait, elle répondrait que oui. Elle s'était marié avec l'homme de sa vie ; elle en était convaincue. Ils avaient vécu des hauts, des bas, mais jamais ô grand jamais elle n'avait douté une seule seconde de l'amour qu'elle ressentait pour lui. Elle en était à présent parfaitement convaincu, rien ne pourrait changer ses sentiments qu'elle ressentait à son égard.

Pourtant, elle ne s'était pas imaginer devoir l'attendre chaque soir, verre de vin à la main, avec le cœur un peu lourd. Ses doigts jouant avec sa bague de fiançailles, elle se demanda quand est-ce que tout avait changé. Qu'est-ce qui avait changé pour qu'il puisse se consacrer autant à son poste de directeur du complexe sportif et non plus à elle ? A quel moment avait-elle commencé à se sentir si secondaire ? Si... inutile ?

Laissant le reste du liquide rouge sang se dévidé dans l'évier, elle décida d'aller se coucher malgré qu'il soit encore tôt. Après avoir rangé le dîner au frais et un brin de toilette, elle s'affala tranquillement sur son lit. Elle aurait souhaité dormir, et oublier toutes ses mauvaises idées qu'elle se mettait en tête uniquement car elle se sentait un peu seule. Mais le sommeil ne vint pas. Les pensées négatives, elles, venaient par milliers. Qu'il l'a trompe, qu'il entretienne une autre femme ailleurs... Elle s'était imaginé le pire, mais refusait d'y croire. Car elle connaissait son mari, elle connaissait Soo Kyung pour savoir que jamais il ne lui ferait ça. Elle ne pouvait pas s'empêcher de constater qu'il y avait un problème.

Ce n'était pas le premier soir où elle le constatait, mais il semblait que ce soit le soir de trop. Avant qu'elle ne s'en rende compte, allongée sur le flanc, des larmes coulaient le long de ses joues. Ce fut à ce moment précis que son mari se décida à rentrer à la maison. De la chambre, elle entendit la porte d'entrée. Puis, peu de temps après, ses pas qui s'approchèrent de la chambre. Tout paniquée, elle se redressa et s'assit sur le lit, dos à la porte de la chambre, profitant de ce laps de temps pour essuyer ses larmes, quand bien même elle savait qu'il était déjà trop tard.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



"BABY I KNOW"

The more I think about you
It makes me go crazier, because of your
L.I.E

♛ endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 32
Situation : marié

Shin Soo Kyung
MessageSujet: Re: That day we've been waiting for so long Ft. Soo Kyung   Mar 13 Sep - 5:08

That day we've been waiting for so long
Soo Kyung & Joo Eun


Son métier, c'était sa vie. Puisque sa vocation première avait été d'être un grand joueur de football américain, aujourd'hui, il se résignait à n'être qu'un entraîneur pour les espoirs montant de cette discipline. Il y avait quelque chose de légèrement frustrant là dedans mais aussi de très gratifiant. Car malgré son accident, il avait le moyen de se servir de ses compétences. En les transmettant à ses recrues toutes plus douées que les unes que les autres. Lorsqu'il travaillait, il était heureux. Vraiment heureux. Mais il était aussi satisfait dans son ménage. Sa femme était magnifique et elle lui donnait tout ce qu'il attendait d'elle : soutien, réconfort quand nécessaire, amour et tendresse le reste du temps. Elle avait évidemment son petit caractère mais il n'avait jamais réellement lutté contre ce dernier. Il l'aimait, sincèrement, telle qu'elle était. Et quand bien même, ces derniers temps, il ne pouvait s'empêcher de s'éterniser sur son lieu de travail. Quelque chose l'y retenait depuis quelques temps. Peut-être... peut-être bien qu'il lui manquait quelque chose à la maison que son métier arrivait à compenser en lui occupant l'esprit ? Et puis il adorait ses athlètes. Il s'efforçait de les pousser toujours plus loin, pour qu'ils surpassent leurs capacités et ne se reposent pas sur leurs lauriers. Il aimait donner quelques leçons particulières à certains d'entre eux – bien qu'il évitait de le faire avec Nathanaël dernièrement. Et puis quelque fois, c'était de l'administratif dont il devait s'occuper. Mais ça lui évitait de penser. A quoi ? A ce vide qui commençait à se faire sentir. Pas vraiment un vide... au fond... plutôt un besoin. Ses 30 ans étaient bien sonnés à présent et peut-être, inconsciemment s'était-il fixé comme objectif d'être un homme accompli à cet âge ci. Et pour lui, être un homme accompli signifiait entre autre... être père de famille. C'était quelque chose qu'il désirait ardemment. Parce qu'il se sentait prêt. Parce qu'il pensait aussi que c'était la suite logique des choses. La carrière, le mariage, la maison, le chien même... Il ne manquait plus que ça. Et il était persuadé que son épouse serait la plus belle femme enceinte qui existerait. Il se surprenait à l'imaginer avec un énorme bidon quelques fois, le week end, lorsqu'elle s'affairait près de la cuisinière, au petit-déjeuner, pendant que lui buvait son café, repoussant le petit chien du pied comme il pouvait. Il admirait ses courbes sveltes, minces... et il espérait voir pointer sous son nombril la bosse significative et annonciatrice de bonne nouvelle. C'était un de ses rêves. Il n'avait pas hésité à lui en parler. D'ailleurs... peut-être même était-ce elle qui avait eu l'idée de commencer à essayer. C'était un désir commun. Et Soo Kyung n'était que d'autant plus pressé. Il savait cependant ne pas être un amant hors paire. Malgré tout, il s'évertuait à donner à sa femme ce qu'elle voulait, sans certitude du résultat. Ils essayaient. Et peut-être un jour, est-ce que ça arriverait ? Il n'en savait trop rien. Au fond... il n'était pas vraiment dedans ces derniers mois. Son envie d'un enfant n'avait pas faibli mais... peut-être se lassait-il d'attendre que ça arrive. Alors il passait plus de temps avec ses élèves qu'avec sa femme. Il aurait dû s'en sentir coupable. Mais il ne le réalisait pas réellement.

Il était tard lorsqu'il leva les yeux vers l'horloge de son office de directeur. Joo Eun dormirait certainement lorsqu'il rentrerait. Ou au moins serait-elle couchée depuis un moment. Il ferma son agenda et les différents dossiers d'inscription qui s'étalaient sur son bureau, les rangea dans les tiroirs prévus à cet effet et récupéra ses affaires avant de partir en direction du parking du complexe sportif. Il y monta dans sa voiture et démarra. Il avait une drôle de sensation au creux du ventre comme souvent depuis quelques temps. Parce qu'il savait qu'il allait devoir remplir son devoir conjugale. Sans quoi aucun bébé ne verrait le jour. Mais il savait aussi... que ça ne serait pas top. Lui qui voulait toujours viser l'excellence n'excellait clairement pas dans ce domaine. Ca n'était tout simplement pas son truc, en avait-il déduit. Aurait-il dû s'inquiéter ? Non. Ce qui l'inquiétait c'était le fait de devoir le répéter. C'était un véritable fardeau. Conduisant prudemment, il se gara enfin dans la place de parking dont il louait l'emplacement puis il monta jusqu'au duplex où il vivait avec sa Joo Eun. Passant la porte, il empêcha de son pied le chien de se jeter vers l'extérieur et referma la porte. Se débarrassant de veste et chaussures il avança dans son appartement luxueux, décoré aux goûts de sa petite femme. Il sourît doucement, remarquant un nouveau petit cadre dans l'entrée. Elle avait du goût. Beaucoup de goût. Déboutonnant le haut de son polo, il commença à se diriger vers la chambre, dans l'intention d'embrasser sa compagne sur le front. Mais ce qu'il entendît le coupa net dans son élan : un sanglot. Il resta un instant en suspens, ne sachant quoi penser, quoi faire. Etait-ce Joo Eun qui pleurait ? Pourquoi ? Et sans plus attendre, il passa la porte et s'approcha du lit. Il vît alors sa femme dos à lui et contourna le lit afin de venir lentement se poser à ses côtés. Il ne parla pas tout de suite, la regardant, inquiet. Elle avait les yeux rouges et ses joues étaient encore légèrement humides. « Hey... » lâcha-t-il d'une voix douce. Lentement il se pencha et embrassa sa tempe avant de l'enlacer de son bras. Passant la main de ce dernier sur sa tête il y caressa ses cheveux en posant sur le sommet de son crâne son menton. Il esquissa un mouvement de berceuse, voulant l'apaiser avant de demander quoi que ce soit. Qu'elle se sente en confiance pour s'ouvrir à lui. « Mon amour... » lâcha-t-il doucement, déposant un nouveau baiser sur sa tête. « Qu'est-ce qui ne va pas, mon amour ? » s'enquît-il tendrement, la prenant plus près de lui encore en passant son deuxième bras autour de son buste fin. « Parle moi... » chuchota-t-il doucement, mais d'un ton qui se voulait encourageant.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



got me looking so crazy right now
When you leave I'm begging you not to go. Call your name two or three times in a row. Such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling, and my pride is the one to blame. Your kiss got me hoping you'll save me right now...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 110
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 31
Situation : Mariée

Shin Joo Eun
MessageSujet: Re: That day we've been waiting for so long Ft. Soo Kyung   Mar 13 Sep - 10:54

That day we've been waiting for so long
Soo Kyung & Joo Eun


Outfit ━ Joo Eun avait toujours mis un mot d'ordre à respecter le travail de son mari, et tout ce que ce dernier impliquait. Et ce, pour la simple et bonne raison, qu'elle était heureuse pour lui. Après l'avoir vu au plus mal, en avoir été spectatrice sans ne plus savoir que faire, cette opportunité d'être entraîneur avait été comme un miracle. Etant donné les circonstances, cela avait été la meilleure alternative. S'il avait en plus choisi d'être directeur de ce complexe sportif, cela signifiait encore plus de responsabilité et une fois de plus, elle n'avait pas vraiment son mot à dire. Elle ne pouvait qu'être heureuse de ce virement de situation. Elle s'en voulait donc d'espérer parfois qu'il ait moins de travail pour passer plus de temps avec elle. C'était assez égoïste, et pourtant, elle ne pouvait s'en empêcher. Au fond, elle aimait autant qu'elle détestait son travail.

Néanmoins, elle avait toujours visualiser les choses ainsi : Soo Kyung travaillant, et elle l'attendant sagement à la maison en trompant son ennui comme elle le pouvait. Elle s'était toujours imaginé l'attendre chaque soir, lui préparer son dîner et l'avoir rien que pour elle toute la soirée. Les week-end, elle les attendrai à chaque fois avec plus d'impatience. C'était l'occasion de faire tout et n'importe quoi ensemble. De longues promenades en amoureux -avec Kiro, leur tout premier bébé-. Elle aussi, depuis qu'elle approchait dangereusement la trentaine, souhaitait passer à l'étape suivante : avoir un enfant. Malgré toutes ses manies à faire en sorte de ne pas prendre un gramme, elle s'imaginait aussi quelques fois le ventre rond avec un petit être à l'intérieur. Un petit être source de leur amour. D'autant plus qu'ils semblaient le désirer tout autant l'un que l'autre. Cependant, au moment où elle s'attendait à ce qu'il soit le plus présent auprès d'elle, elle s'était sentie à mainte reprise complètement délaissée.

Ce soir, si elle s'était mise à pleurer malgré elle, ce fut uniquement car elle avait cette étrange sensation de perdre son mari un peu plus chaque jour. Tous ses doutes s'envolèrent en partie tandis qu'il prenait place à ses côtés. Elle n'osa pas le regarder directement, mais sa bienveillance se ressentait dans chacun de ses gestes, dans la voix douce qu'il employait pour s'adresser à elle. Aussitôt, elle s'en voulut d'avoir pu imaginer une seule seconde qu'il fréquentait une autre femme qu'elle. Cette idée semblait tellement absurde maintenant qu'elle se retrouvait délicatement aux creux de ses bras. Lorsqu'il s'interrogea sur ce qu'il se passait, elle se contenta de répondre spontanément un "rien".  Ce mensonge était beaucoup trop déplacé pour qu'elle ne s'excuse pas aussitôt. « Pardon » lâcha-t-elle donc, en essuyant ses joues humides au passage. « Ta journée s'est bien passé ? » demanda-t-elle ensuite plus par automatisme que réellement pour changer de sujet. D'ailleurs, preuve que ce n'était pas le cas, elle poursuivit : « J'ai.. J'ai quelque chose à te dire ».

Elle aurait dû s'arrêter là. Lui assurer qu'elle pleurait pour rien, rien d'important tout du moins. Continuer de s'interroger sur sa journée, l'écouter répondre avec sa curiosité habituelle, quand bien même il ne se serait rien passé de spécial. Mais les mots qu'elle avait souhaité lui dire depuis des semaines, des mois, franchirent la barrière de ses lèvres, quand bien même elle savait pertinemment que cela était un mensonge. « Je... je suis enceinte » Pourquoi pleurait-elle alors ? N'était-ce pas le genre de nouvelle que l'on partageait avec le sourire ? N'était-ce pas le genre de mensonge qu'elle allait amèrement regretter ? En attendant, ce mensonge lui paraissait être la seule solution. Se tournant donc vers ce dernier, tentant un bref sourire, elle ajouta : « Tu vas être... papa ». N'était-ce pas ce qu'il avait toujours souhaité ? Pourtant, elle avait peur de sa réaction.




✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



"BABY I KNOW"

The more I think about you
It makes me go crazier, because of your
L.I.E

♛ endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: That day we've been waiting for so long Ft. Soo Kyung   

Revenir en haut Aller en bas
 

That day we've been waiting for so long Ft. Soo Kyung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I've been waiting for so long } Feat Morph ♥
» 05. What the hell are you waiting for.
» Waiting for the miracle to come - Prio Morpheus.
» Waiting for the Grand BAYAKOU
» Waiting for the bus __ Amanda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Séoul city :: Résidences :: Quartier riche :: Duplex de Shin Joo Eun & Soo Kyung-