AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Can't help myself Ft. Moon Jiwon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 110
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 30
Situation : Mariée

Shin Joo Eun
MessageSujet: Can't help myself Ft. Moon Jiwon   Lun 25 Juil - 4:52






Can't help myself
Jiwon& Joo Eun


TENUE + La salle de sport était certainement l'un des lieux que Joo Eun fréquentait le plus. Cela n'avait pas toujours été le cas, mais depuis sa perte de poids, elle refusait catégoriquement de ne pas en faire un peu chaque jour. De ce fait, chaque matin, elle allait courir au sein même de son quartier et une à deux fois par semaine, elle se rendait à Songpa pour s'entraîner en salle, alternant tout ce que pouvait offrir comme possibilité ce quartier. Il fallait dire qu'il y avait d'ailleurs du choix entre les sports aquatiques, la gymnastique, la danse, les salles de musculations, les sports de combat... Aujourd'hui, elle avait le plus simplement du monde opté pour la piscine. Faire quelques longueurs tranquillement, de sorte à ne pas sentir son corps se tiraillé et se détendre un peu à la fois.

Des choses en tête, elle en avait un tas, et ce n'était pas forcément les pensées les plus agréables qui soient. Elle pensait bien évidemment à son couple, son avenir. Ce mensonge qu'elle avait lâché un soir, désespérée, dans l'espoir de retenir son mari auprès d'elle. Elle nageait longuement en espérant laisser ces pensées derrière elle, les laissant se noyer dans cette eau chlorée. Pour ne plus y penser, la jeune femme finit par rejeter d'elle même la vision de son mari, pour laisser son esprit vagabonder sur tout autre chose, sur un autre homme... Jiwon. Ce dernier lui était venu tout naturellement en tête, sans qu'elle ne sache trop pourquoi. Ou peut-être qu'elle ne savait que trop bien pourquoi.

Avec lui, elle ne se sentait pas inutile, ou tout du moins, pas invisible comme elle le devenait aux yeux de son mari. Elle avait presque la sensation de lui plaire, de ne pas le laisser indifférent. Or, non pas Joo Eun cherchait à séduire qui que ce soit en dehors de Soo Kyung, elle aimait avoir le sentiment d'être encore attractive et de pouvoir encore plaire. Forcément, ce genre de chose était toujours flatteur. Peu importe qu'on est la bague au doigt ou non.

Cependant, la jeune femme trouvait un peu mal venu de trop penser à cet homme qui avait simplement été son professeur de danse le temps de quelques heures. Quelques heures qu'elle avait apprécié, certes, mais qui se trouvaient loin derrière elle à présent. Ce Moon Jiwon n'était plus qu'une connaissance qu'elle ferait mieux d'oublier.

Une fois qu'elle eut finit de faire face à ses tourments, Joo Eun rejoignit le bord de la piscine. Elle avait suffisamment travaillé pour aujourd'hui. Plaquant alors sa longue chevelure mouillée en arrière, elle entreprit de quitter la piscine en remontant le petit escalier. Elle s'arrêta toutefois net, au milieu de celui ci, lorsque ses iris brunes en rencontrèrent des similaires bien familière. "Familière" était peut-être un bien grand mot car jamais elle n'avait eu l'occasion de voir son fameux professeur de danse vêtu ainsi, mais il n'empêche qu'elle l'avait tout de suite reconnu et qu'elle s'était visiblement très bien imprégner de sa silhouette plus que plaisante à regarder.

Elle balaya d'un secouement de la tête son regard qui s'abaissait là où il ne devrait pas, et elle bredouilla enfin un petit quelque chose : « Qu'est-ce... qu'est-ce que tu fais là ? ». Sous le choque, elle l'était. Cette connaissance qu'elle souhaitait balayé de son esprit un peu plus tôt semblait vouloir s'immiscer encore davantage. Chose qu'elle ne pouvait se permettre. D'ailleurs, pour montrer le recul qu'elle avait sur la situation, elle se racla un instant la gorge, et reprit plus clairement, en employant le vouvoiement cette fois ci : « Qu'est-ce que vous faites ici ? ». N'avait-il pas le droit de passer du temps à la piscine, Joo Eun ? Si, bien sûr que si, mais elle avait été incapable de réagir autrement.
 


electric bird.



"BABY I KNOW"

The more I think about you
It makes me go crazier, because of your
L.I.E

♛ endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Can't help myself Ft. Moon Jiwon   Ven 29 Juil - 2:20






Can't help myself
Jiwon& Joo Eun


TENUE × Jours de congé, jours de repos, appelez ça comme vous le voulez, mais pour Jiwon ce jour était loin d'être de tout repos. Loin de lui l'idée de critiquer les personnes passant leur journée avachie sur leur canapé à grignoter des cochonneries. Mais pour lui, il en était hors de question. Il ne peut pas rester sur place, cette irrépressible envie de bouger, de se dépenser, ou même juste de se pavaner dans les rues tel un fier paon, ne lui laissé pas la possibilité de regarder des débilités sur écran plat. Pour Jiwon, cela était juste impensable. Tout simplement parce qu'il ne pouvait pas se le permettre. En tant que chorégraphe, en tant qu'image forte auprès de trainees, ou même juste pour ne pas faire pâle figure à côté des idoles qu'il entraîne, il se devait de prendre soin de lui. Il ne peut pas se permettre de laisser un petit peu de gras s'installer sur ses abdominaux, de laisser ses cuisses ou ses bras devenir flasque par manque d’exercice, ou même de perdre cette souplesse qui a fait sa réputation. Ce corps musclé et souple, c'est son outil de travail, au même titre que les mains d'un chirurgien ou la voix d'un chanteur.

Alors pour ce fameux jour de ''congé'' Jiwon avait décidé de s'occuper de lui à sa manière. De toute manière, il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire d'autre. Il n'avait pas de gros projets en cours, les trainees se débrouiller mieux qu'il ne le pensait, et ceux qui avait déjà débutés étaient soit en production, soit en promotion. En résumé, sa présence n'était pas plus requise que cela, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il l'avait eu ce jour de repos. Enfin, il ne lui restait plus qu'à s'occuper de lui. Après tout, un corps comme le sien, ça s'entretient ou ça se montre, voire même les deux. L'apollon en carton se saisit du nécessaire afin de se rendre à Songpa, dans l'un de ces nombreux édifices consacrés aux sports en tous genre. Un sport aquatique serait l'idéal à l'instant présent. La chaleur de ce mois de juillet, couplé à cette envie de ne pas se prendre la tête sur des machines l'avait entièrement convaincu. Le choix était grand dans ce domaine aussi, l'aquagym, l'aquabiking, l'aquaboxing ou tout simplement faire quelques longueurs pour faire travailler les muscles différemment. Au final, il se dit que le plus simple serait le mieux et il se contenterait de ses propres membres pour s'adonner à la natation.

Après s'être changé, être passé sous la douche, il se rendait de sa démarche assurée d'un homme qui a toute confiance en son pouvoir de séduction, vers les bassins qui se tenait à présent qu'à quelques mètres de lui. S'il n'était autant intéressé par le regard que les autres pouvaient avoir sur lui, il aurait sûrement déjà percé la surface de l'eau. Mais, il fallait qu'il voie qu'on le regarde, qu'il sache s'il attirait les yeux, tout ça pour satisfaire ce côté narcissique qui lui colle à la peau. Cependant, s'il ne s'était pas autant attardé, il aurait très certainement raté ce qui se présentait devant lui. Cette femme au corps de sirène, ce corps orné de gouttelettes d'eau glissantes le long de ses sublimes courbes. Cette femme qui avait plus d'une fois hanté ses nuits, cette femme qu'il convoitait. Shin Joo Eun, son élève, sa noona mais, avant tout cette femme mariée. Malgré tout, il aurait aimé lui faire comprendre le fond de sa pensée, lui faire savoir qu'il aimerait se perdre dans ses draps. Hélas, elle dégageait cette classe, cette délicatesse, cette impression de fragilité qui lui empêcher d'aller trop loin dans ses propos.

Soit, aujourd'hui encore, les mots ne dépasseraient pas la barrière de ses lèvres. Surtout parce qu'elle avait pris l'initiative de parler avant lui, bien que la question qu'elle posa n'eût pas énormément de sens. « Hum... Nager. Faire de l’exercice. Passer le temps. Ça résume à peu près pourquoi je suis là.» S'était-il contenté de dire, peut-être voulait-elle une réponse plus explicite, peut-être, s'attendait-elle à une tout autre réplique.  « Je te retourne la question, si je peux me permettre. Qu'est qu'une si jolie femme peut bien faire dans un endroit pareil ? » Au fond, il voulait profiter de cette opportunité pour jouer un peu avec elle. Peut-être était-ce l’occasion parfaite la sortir de cette safezone qu'elle pouvait mettre entre eux deux.
 


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 110
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 30
Situation : Mariée

Shin Joo Eun
MessageSujet: Re: Can't help myself Ft. Moon Jiwon   Dim 31 Juil - 21:54






Can't help myself
Jiwon& Joo Eun


TENUE + La raison pour laquelle Joo Eun désertait bien souvent son domicile était toute simple : vaincre l'ennui. Bien qu'elle s'était mise elle-même dans cette situation, celle de femme au foyer, elle n'en restait pas moins une femme active qui n'avait pas envie de prendre de la poussière à rester cloîtrer chez elle. Elle l'avait tout d'abord fait pour Soo Kyung, pour apparaître toujours aussi désirable qu'elle ne l'était lors de leur rencontre. Puis, elle l'avait fait également pour elle, pour ne pas résumer sa vie à attendre toute la journée son mari bien sagement à la maison. Elle ne voulait tout simplement pas être ce genre de femme, bien que finalement, elle attendait chaque soir impatiemment son mari.

Pour la même raison, la jeune femme s'était autorisé à faire quelque chose qu'elle aimait, il y a quelques semaines de ça : danser. Elle s'était renseigné pour prendre un cours auprès d'un bon professeur. Comment aurait-elle pu prévoir que ce même professeur pouvait être également aussi beau et en jouer ? Elle n'avait aucunement voulu qu'il en soit ainsi, qu'elle se retrouve à fricoter innocemment avec un homme plus jeune qu'elle qui fermait visiblement volontier ses yeux face à l'alliance qu'elle portait au doigt. Elle se rappelait encore exactement de ce cours, qui avait aussi embarrassant qu'appréciable.

C'est parce qu'elle s'en rappelait encore qu'elle aurait préféré ne plus avoir à le revoir. Tout du moins, pas en dehors d'une salle où il n'occupait plus le rôle de professeur et elle, celui d'élève. Cela rendait les choses beaucoup trop réelles et moins innocentes. Elle se sentait presque coupable de s'être permise de le regarder un peu trop longtemps, alors que le haut de son corps était dévoilé ainsi. Ils étaient à la piscine, elle ne pouvait donc même pas s'indigner qu'il expose son corps ainsi.

A la place, elle avait tenté de se montrer détâché. Tentative vouée à l'échec vue la question qu'elle lui avait posé. Il venait nager, comme tout le monde. Pourtant, elle espérait presque qu'il change soudainement de programme, au lieu de lui confirmer ainsi la raison de sa venue ici. Pire encore, les seules barrières qu'elle avait tenté de mettre entre eux, il les brisa en la tutoyant le plus naturellement du monde -et en la complimentant au passage. Il flirtait, de nouveau. Le pire, c'est qu'elle aimait ça, de nouveau.

« Il faut bien que je m'entretienne, tu ne penses pas ? » demanda-t-elle sans arrière-pensée. Jusqu'à ce qu'elle se mette à réfléchir au fond de sa question. N'était-elle pas en train de lui demander indirectement s'il appréciait la vue de son corps actuellement ? Elle pesta intérieurement devant sa maladresse puis réalisant qu'elle était rester un peu trop longuement à hésiter entre sortir de l'eau et y retourner de nouveau, elle finit par sortir. « Mais je n'allais plus trop tarder de toute façon, hm » lâcha-t-elle une fois qu'elle fut debout face à lui. Maintenant que c'était dit, elle n'avait plus qu'à s'en aller. Elle se sentit tout de même obligée de remonter la fermeture de son haut de bain, pas sûre que le décolleté en dessous soit approprié.

 


electric bird.



"BABY I KNOW"

The more I think about you
It makes me go crazier, because of your
L.I.E

♛ endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Can't help myself Ft. Moon Jiwon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Can't help myself Ft. Moon Jiwon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors rpg :: Corbeille :: Rps-