AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A place to hide [Cha Jae Won Ft Bang Na Ri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: A place to hide [Cha Jae Won Ft Bang Na Ri]   Ven 8 Juil - 2:04

A place to hide
Il est 8h et aujourd'hui c'est mon jour de repos. Heureusement d'ailleurs, mon dieu... La journée d'hier était plus que chargée. J'ai fais des horaires de malade et en plus de cela je suis sorti faire la fête le soir même, comme à mon habitude. Seulement, il s'est passé un truc sur mon chemin du retour. J'ai rencontré une jeune fille, sûrement moins âgée que moi, qui se faisait poursuivre par des policiers. Ne me demandez pas pourquoi, mais j'ai décidé de l'aider à se cacher d’eux. Peut être parce que je sais ce que c'est que de devoir vivre dans de telles circonstances ? Sûrement, même. Se faire poursuivre par des flics à son âge, c'est pas vraiment la meilleure des choses qui puisse arriver. Alors d’instinct, je me suis décidé de l'héberger chez moi pendant une nuit, histoire de l'aider à se cacher pour la nuit au moins. Surtout qu'elle n'avait pas l'air si méchante que ça, elle avait une bonne bouille assez mignonne, avec un beau visage rond et des joues à croquer. Un visage d'ange, je vous dis.

Enfin bon, voilà donc une jeune délinquante en train de dormir sur mon canapé. Je ne sais pas ce qu'elle a fait, et je ne veux pas savoir. Je ne tiens pas à regretter mon geste. Même si en vrai, je m'imagine le pire des scénarios... Si la police débarque parce qu'elle est connue par leur service, je suis mal. Mais bon, pourquoi viendraient-ils chez moi et non chez quelqu'un d'autre, hein ? Après tout, si je l'ai emmené chez moi cette petite, c'est qu'elle ne craint rien ici ! Enfin, je crois... Rah, bon sang. Faut que j'arrête de me torturer l'esprit avec ça. Laisse tomber, tout va bien se passer, il faut être optimiste dans la vie. Surtout dans des moments comme celui-ci. Ne tenant pas à réveiller la jeune fille, au lieu de me faire mon café comme tous les matins je me fais cette fois-ci un thé, tout en réfléchissant encore aux événements passés la veille. Parce que même en étant optimiste, je pense encore au pire des scénarios.

Aissh, les gosses je vous jure..., me dis-je à moi-même, sans même faire attention au fait que mon "invité" vient tout juste de se réveiller. Je la regarde, puis souris en tirant un peu la grimace, espérant qu'elle ne m'ait pas entendu, Ah, tu es réveillée ! Bien dormi ?

Bon. elle a dormi sur le canapé, alors comment dormir correctement dessus ? C'est vrai que j'aurais pu lui laisser mon lit, mais j'étais tellement fatigué que je n'y avais pas pensé sur le coup. Et je me voyais mal dormir sur le canapé après une journée chargée, aussi...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 190
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 19
Situation : I'm ridin' solo

Bang Na Ri
MessageSujet: Re: A place to hide [Cha Jae Won Ft Bang Na Ri]   Ven 8 Juil - 23:37

A place to hide
NARI && WONNIE



Ton rythme cardiaque s'accélérait, tes jambes cavalaient au son de la voix grasse du représentant de l'ordre. Même si ta vie était plus que misérable, tu ne la voyais pas finir derrière les barreaux. Tu étais toi-même maîtresse de ce destin tragique et tu savais comment tu voulais mourir. Tu regardais un instant le contenu de ta poche. Ce petit sachet remplit de cette substance qui savait aussi gâcher ta vie malgré tout. Tu marquais une pause en t'engouffrant dans une ruelle peu recommandable, ton dos contre ce mur de béton, ta respiration haletante que tu tentais d'étouffer avec ta main. Tu n'étais pas croyante, mais là, tu avais besoin qu'un miracle se produise. Qu'une tuile arrive à ce policier, que tu puisses trouver la meilleure cachette. Pour toi il te fallait l'impossible. Un hurlement t’interpellant, te revoilà partie, à jouer au chat et la souris. Néanmoins, il se pouvait que ta bonne étoile puisse faire preuve de générosité en t'offrant des cadeaux qui te permettaient encore d'être parmi les Hommes. Ton présent cette fois était un jeune homme aux cheveux rosés. Tes yeux larmoyant, ton être tout entier qui tremblait de peur… Ton côté très humain et surtout ton apparence très enfantine a su attendrir ce jeune inconscient. Cependant, tu n'allais pas cracher dessus, même si tu pouvais parfois te montrer misanthrope, cette main tendue de sa part était ta seule sortie de secours.

Tu espérais vraiment que tu n'avais pas fait de connerie en attirant des ennuis à ce bon samaritain. Tu n'étais pas du genre à partager ton fardeau avec autrui. Tes problèmes étaient les tiens et les autres n'avaient pas besoin de le savoir. Cet inconnu avait bien raison de ne pas te poser de questions. Il ne voulait pas savoir au fond ce qui t'avait pousser à échapper au chasseur. Tu prenais tes marques au milieu de ce nouvel environnement qui sera le tient le temps d'un soir. Comme chaque fois que tu découvrais une pièce, tes yeux dansaient comme si tu étais à la recherche de quelque chose. Ton hôte disparu dans les ténèbres de sa chambre, tu sortais ton gagne pain de ta poche, réfléchissant un instant à ce que tu t'apprêtais à faire. Cependant, dans ce genre de moment, réfléchir était pire que tout. Je saisissais un des coussins dont j'ouvrais la housse, y cachant mon petit sachet. Tu priais pour qu'il ne puisse pas tomber dessus. T'enroulant dans la couverture, tu tentais de fermer les yeux. Cependant, ton insomnie était ta compagne depuis tant d'années. Le matin était venu bien plus vite que tu imaginais. Les rayons de soleil te brûlait les yeux. Tu les ouvrais difficilement, regardant le plafond et réalisant que tu t'étais pas dans ta maison de fortune. Tu avais presque oublié que tu avais passé la nuit dehors. Assis sur ton lit de fortune, tu aperçus le jeune homme, tasse en main. Tu baillais doucement, tu frottais ta chevelure, avant de répondre, ta voix toujours dans le brouillard

« Ouais, ça va merci. Et si tu n'aimes pas les gosses, tu es mal tombé avec moi. »

Malheureusement, il n'avait pas recueilli un enfant de coeur. Tu finissais par te lever, titubant limite, avant de t'étirais, sentant une légère douleur sur ton dos. Tu avais connu des endroits plus insalubre où tu avais passé les nuits après avoir quitté chez toi. Le canapé te convenait parfaitement.

« C'est gentil de m'avoir héberger cette nuit »

Tes joues rougis, tu détournais ton regard. Un merci aurait été beaucoup trop gênant pour toi. Ton ego avait déjà prit un coup. Tu avais beau être une enfant insolente, tu n'étais pas si ingrate que ça. S'il n'était pas intervenu, tu serais encore au poste de police à cette heure. Tu observais l'heure affichée sur l'horloge. Plus le temps pour le lycée, ça ne te dérangeait pas plus que ça. Il fallait au moins te changer

« Tu es du genre à aider toutes les personnes qui viennent vers toi avec leur problème ? »

Tu n'étais pas du genre à tourner autour du pot. Quand tu parles, c'était de but en blanc. Ton indélicatesse, parfois jugée trop virulente. Cependant, tu étais de celle qui se fichait des sentiments d'autrui. Prenant le premier fruit qui te tombait sous la main, à savoir une orange. Tu commençais à l'épluchais doucement ton fruit, observant d'un oeil nouveau les murs qui t'entouraient tout en savourait chaque quartier

« Tu as un joli appart'. Tu as le genre de vie que défile à 100 à l'heure, non ? »





+it' a secret+
Sometimes, you burn me up Sometimes, you’re lovable You confuse me even more I don’t know how you feel Then without fail as if I’m bewitched by you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yangheerin.tumblr.com

Invité
Invité
MessageSujet: Re: A place to hide [Cha Jae Won Ft Bang Na Ri]   Sam 9 Juil - 1:15

A place to hide
Ce regard remplit de détresse et larmoyant. Ce corps, tremblant de peur. Et cette bouille à l'aspect enfantin. Tous les éléments étaient là pour me pousser à aider cette jeune fille, poursuivie pour je ne sais quelle raison par les forces de l'ordre. Moi aussi, j'avais été dans cette position il n'y a pas si longtemps que ça, et je n'avais reçu aucune aide... Alors autant donné ce que je n'ai pas eu la chance d'avoir à quelqu'un d'autre. Mon instinct me disait de l'aider, il me le criait même. Et voici donc la raison du comment cette jeune fille a atterrie chez moi pour la nuit. Elle est juste tombé sur le gars naïf et insoucieux au bon moment.

Me voilà donc, en face de la jeune fille en train de siroter un bon thé. Quand même, j'y pense. Si je n'avais pas été là, elle aurait pu se faire choper par les flics... Si c'était un délit mineur, elle serait sûrement encore en garde à vue, par contre, si c'était un délit majeur... Ouais, non. Arrête de penser à ça. Rappelle toi, ne pose pas de question sur ce qu'elle faisait hier soir pour avoir autant d'ennuis. Si ça ce trouve, c'est hyper louche alors on ne pose aucune question sur ça. Contentes-toi juste de lui répondre. Je regarde donc la jeune fille pendant qu'elle s'étire, avant de lui parler.

Désolé, je ne voulais pas être méchant en disant ça.

Je lui souris légèrement, puis continue de boire mon thé. J'ai la nette impression que mon jour de repos sera bien plus chargé qu'une journée normale de travail. La coiffure, ça me plaît. Aider les gens aussi. Mais après, ça dépend si ces personnes là sont aimables ou non. Bon, après, j'ai déjà fais pire et avec mes parents en plus... Donc j'ai rien à lui dire.

Je vais prendre ça comme un "merci". Mais tu n'as pas à me remercier, c'est normal. Enfin, c'est normal pour moi surtout, je pense.

Je le vois bien que ce genre de formalité la dérange. D'autant plus que sa réaction est vraiment mignonne, avec sa bouille d'enfant. Je crois que si on était ami, je me serais amusé avec ses joues toute la journée. Mais bon, là je peux pas le faire. Et c'est dommage je trouve. Ça aurait pu être drôle. Je sors de mes pensées, lorsqu'elle me demande si ça me prend souvent de jouer les bons samaritains. Et bien, étrangement oui. Même si d'habitude, ce n'est pas pour quelque chose d'aussi grave. Je hoche donc la tête, tout en prenant une gorgée de mon thé que je m'empresse d'avaler.

Peut être que tu vas trouver ça ridicule, mais oui. Ça m'arrive souvent d'aider les gens dans le besoin. Même si d'habitude, ils ne se font pas poursuivre par les flics, je lui lance un petit regard furtif en prononçant cette phrase.

Je ne voulais et ne veux toujours pas lui poser de question sur ce qu'elle a fait. Mais je suis un curieux dans l'âme... Retiens-toi, ne lui pose pas des questions sur ça ! Je vois le regard de la jeune fille se poser un peu partout, pendant qu'elle déguste les quartiers de son orange. Vu le regard qu'elle jette à mon appartement, j'en déduis qu'elle n'en n'a pas un bien grand... Peut être même pas du tout, je ne sais pas. En tout cas, c'est bien le genre de choses que je peux comprendre l'ayant vécu, et qui me font peine à voir.

Merci, je lui souris et marque une petite pose en regardant mon appartement, puis la regarde à nouveau avant de reprendre ma phrase, Non, j'ai juste un poste de coiffeur. Je suis juste un gars qui est tombé sur un patron généreux.

Tiens, d'ailleurs j'y pense. Je l'ai aidé, je l'héberge mais je ne connais même pas son prénom, et je ne me suis même pas présenté. Il serait peut être temps de le faire, peut être.

Ah, quel malpolie je fais ! Je m'appelle Cha Jae Won, enchanté, dis-je le sourire de nouveau présent sur mes lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 190
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 19
Situation : I'm ridin' solo

Bang Na Ri
MessageSujet: Re: A place to hide [Cha Jae Won Ft Bang Na Ri]   Mar 12 Juil - 1:17

A place to hide
NARI && WONNIE



Un signe de la main pour balançais ses mots au dessus de ton épaule. Ton apparence était comparable a celle d'une sirène. Angélique et trompeuse. Ton samaritain a été envoûtée par ton chant qui était tes larmes de détresse. S'il savait ce que tu avais vécu du haut de ces 18 années. Pourquoi s'excuser ? Tu n'étais pas du genre à te laisser atteindre par des émotions éphémères telle la susceptibilité. Tu n'étais pas une enfant agréable, tu en étais pleinement consciente. Tu détendais ton visage, un sourire ornant tes lèvres, laissant un message clair passer à travers. Mais ce sourire fut rapidement par un narquois. Ses paroles sonnaient comme une comédie à tes oreilles.

« Hm... D'une naïveté... »

Voilà l'erreur répétitive de l'Homme. Se laisser berner par la pitié et loi du Karma. Ingrate. Lui qui a prit le soin de t'abriter sous son toit sans même poser une question, tu te permettais d'émettre un jugement. La contradiction accompagnée de la froideur de ton coeur n'était un cocktail les plus agréables. Mais tu étais ainsi faites. "Tu m'aimes ou tu me détestes", son allié ou son ennemi. Il n'y a aucun choix. Nonchalamment, tu bondissais sur la table qui te servait de chaise, continuant à manger ton fruit.

« Je pense que si j'avais tué quelqu'un et que j'étais entachée de sang, tu m'aurais laissé comme une mal propre »

Une scène de déjà vu pour toi. Tu avais la chance d'avoir une amie qui savait qui tu étais et qui était ta famille. Lui ne te connaissait pas. La peur obsessionnelle du pire hante chacun d'entre vous. Même toi qui te vantais d'être impénétrable ; tu n'en es pas humaine. Ta curiosité éveillée, tu fus surprise d'apprendre que le métier de coiffeur payait d'aussi jolies choses. Te reconvertir te traversait l'esprit. Mais toi, avoir une vie bien rangée ? Tu te retenais de rire. Si tu pouvais déjà arranger les quelques problèmes qui faisaient de toi la jeune fille que tu es aujourd'hui. D'une manière presque joviale, il se présentait à tous sous le nom de Jae Won. Bien que tu ne montrais aucun intérêt en apparence, tu étais contente de pouvoir mettre un nom sur son visage

« Moi c'est Nari. »

Simple et direct. Il n'y avait pas besoin d'en dire plus et il n'avait pas besoin d'en savoir plus. Même si tu doutais qu'il bosse pour les stup', tu préférais quand même jouer la sécurité. Avec ce que tu fais, il était parfois difficile d'être aussi aventure.

« Si tu veux mon avis, tu devrais vraiment être plus méfiant. Tu ne sais pas ce que les gens peuvent être capables rien qu'en t'amadouant avec sourire. C'est souvent les personnes trop bonnes qui trinquent »

Ta voix devenait mélancolique, ton regard au sol nostalgique. Ta poitrine se compressait a ce sentiment. Tu n'aimais pas parler de ce genre de chose, repenser à ce fameux soir. Non hors de question de te démolir devant lui





+it' a secret+
Sometimes, you burn me up Sometimes, you’re lovable You confuse me even more I don’t know how you feel Then without fail as if I’m bewitched by you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yangheerin.tumblr.com

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A place to hide [Cha Jae Won Ft Bang Na Ri]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A place to hide [Cha Jae Won Ft Bang Na Ri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors rpg :: Corbeille :: Rps-