AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Back to the past

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 23
Situation : Hm... Compliqué

Im Sung Young
MessageSujet: Back to the past   Jeu 23 Juin - 3:14

Back to the past



Aujourd'hui, c’était le grand jour pour moi. J’avais décidé de me faire enfin un tatouage. Ca faisait tellement longtemps que j’en voulais un. Mon père n’était pas très chaud à l’idée que je m’en fasse un et surtout que mon agence non plus ne le savait pas encore. Bon je n’allais pas faire non plus un tatouage qui allait cacher tout mon corps. Ce n'était pas trop mon genre ça, surtout avec mon métier. Il était parfois un peu trop vieux jeu mon père. Mais bon, je suis une adulte malgré lui. Et bon, ma petite soeur trouvais ça plutôt cool alors ca me motivait assez

N’ayant pas eu cours ni aucune séance aujourd'hui, je savais que c’était le bon moment. J’avais entendu parler d’un salon de tatouage en bien, je me suis dit pourquoi pas. Je ne savais pas encore ce que je voulais faire comme tatouage, c’était une première pour moi donc je pense que je réfléchirais sur le moment. Naïvement, je pensais au début que les salons de tatouages étaient peut-être un peu glauque comme on voit dans les séries, mais j’avais totalement tort. C’était quelque chose de plus sympathique et conviviale, je trouvais. Je commençais a regarder certain modèle qui étaient affiché à l’accueil. Peut-être que je trouverais quelque chose qui pourrait m'intéresser. Mais je me rendais compte que j’étais bien plus difficile que ça. Très rapidement, j’entendais une voix m'interpeller. Bizarre qu’elle me rappelait quelque chose.

« Euuh… Bonjour… Alors pour vous dire… Je n’ai pas encore fait mon choix. »

Innocemment, je me mettais à ricaner avant de me retourner vers le tatoueur

« Vous pouvez me dire que vous av… »

Mon sourire s’effaça à l’instant où je vis cette silhouette devant moi. Mon coeur se serrait dans ma poitrine. Il y a certains visage qu’on n'oublie pas. Et celui-ci à l'occurrence faisait partie de moi. J’attrapais mon t-shirt que je coinçais entre mes doigts. Une vague de sentiments m’envahissait devant ce visage si nostalgique. La voix rauque, mon ton changeait soudainement.

« Alors… Alors comme ça tu es encore en vie… oppa. Ca faisait longtemps, hein ? »

Ma voix commençait à trembler et mes yeux brillais à cause de ces larmes naissantes. Je ne serais même pas étonnée qu’il m’ait oublié. Tous mes souvenirs refaisaient surface. Tous ces horribles souvenirs qui ont quasiment détruit mon enfance. Ces soirs morbides où notre père profitait de mon innocence en tout impunité.; Et Yun Seong était parfois là que tous les abus ont commencé. Je sentais limite mes jambes flancher. Il valait mieux que je quitte l’endroit, je suffoquais.
lumos maxima


Oh baby love me do
It could be poison, at this ecstatic addiction everyone goes crazy. You’re a bit different girl like a diamond, you are shining girl I’m crazed by your glittering light I don’t want to lose you my whole body trembles ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
avatar
Messages : 510
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 27
Situation : bisexuel ; célibataire endurci. éternel insatisfait.

Choi Yun Seong
MessageSujet: Re: Back to the past   Mar 28 Juin - 11:14


back to the past

La matinée était passée relativement vite pour Yun Seong, qui avait dormi comme un loir. Cela faisait un petit moment qu’il n’avait pas pu se reposer autant, et la journée s’annonçait plutôt bonne. Le soleil était présent dans le ciel pour l’accueillir, et même si ses paupières avaient du mal à se décoller, un petit sourire étirait ses lèvres encore endormies. En effet, son chat lui faisait déjà des câlins, malgré le fait qu’il le fasse par intérêt, parce que Monsieur avait faim, Yun était juste content. Se faire bichonner dès le réveil n’était pas déplaisant du tout, mais il ne pouvait rester toute la journée dans son lit. Le devoir l’appelait d’ici deux heures, il ne devait donc pas se reposer sur ses lauriers.

Après avoir pris un petit-déjeuner bien copieux devant les conneries de la télé, il partit se doucher pour ensuite fumer une petite cigarette sur son balcon. Il descendit ensuite de l’immeuble pour entrer dans le métro et attendre l’arrêt où il quittera les souterrains pour rejoindre son boulot. Chose faite, il pressa le pas avec ses grandes jambes et arriva bien vite dans le salon de tatouages. Son patron ne put l’accueillir immédiatement, puisqu’il renseignait un habitué sur les rendez-vous à prendre pour un énorme tatouage dans le dos. Lequel lui prendrait évidemment presque toute la couleur naturelle de sa peau. Yun Seong n’aimait pas réellement cela mais il respectait les goûts de chacun.

Il attendit quelques minutes avant de serrer la main de son employeur qui ne l’autorisait pas à le vouvoyer, comme s’ils étaient amis depuis longtemps. Il fallait dire que Yun bossait là depuis quelques temps, même s’il ne s’en rendait pas réellement compte. Pour lui, il était toujours le dernier arrivé, le petit apprenti. Il salua également le prédisposé aux piercings sans vraiment s’approcher de sa salle. Parfois, en les voyant travailler ainsi, il avait l’impression d’être en retard. Inconsciemment, il se boostait pour être à la hauteur. Que de pensées inutiles.

Après une bonne heure à faire un tatouage sur le poignet d’une jeune lycéenne, il la raccompagna jusqu’à l’accueil pour la rassurer. Il précisa que s’il y avait un quelconque souci, elle pouvait tout à fait revenir pour qu’il y jette un œil. Il s’approcha ensuite du comptoir où une femme regardait le bouquin des modèles tout en attendant patiemment qu’elle choisisse quelque chose, ou lève son nez. Il esquissa un petit sourire sur les propos de la fille, qui n’était pas décidée, qui hésitait, qui ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait là réellement. Elle semblait perdue et avoir besoin de conseils.

Le surnom « oppa » le fit tiquer. Il la fixa pendant plusieurs minutes sans rien répondre. Il ne se souvenait pas de l’avoir déjà vue quelque part, et il ne pensait pas être sorti avec elle non plus. Il fronça les sourcils, sans vraiment savoir si c’était une blague ou si elle était sérieuse. « JE CROIS QUE VOUS VOUS TROMPEZ DE PERSONNE. » Il prononça ses mots sans être sûr de lui. Il n’était pas doué pour retenir les visages, sauf ceux qui le marquaient la première fois, et il fallait avouer que ce n’était pas souvent.
GOYANGI


the way you cry, the way you smile. naege eolmana keun uimiin geolkka ? Hagopeun mal, nohchyeobeorin mal. Gobaekhal tejiman geunyang deureoyo I’ll sing for you. Geunyang hanbeon deutgo useoyo
exo, sing for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 23
Situation : Hm... Compliqué

Im Sung Young
MessageSujet: Re: Back to the past   Dim 3 Juil - 23:11

Back to the past



Je ne savais pas ce qu’il m’avait prit sur le moment. J’étais quelqu’un d’assez direct et mélanger avec mon côté émotif, ça pouvait donner ça. Peut-être qu’il avait raison… Et si je me trompais ? Non.. Je savais, j'étais sûre que c'était… Il lui ressemblait tellement. C’était son portrait craché. Il avait l’air juste plus... Masculin ? Il faisait vraiment plus homme… Je ne savais plus ce que je devais croire. Mon cerveau était vraiment en ébullition. Il ne semblait vraiment pas me connaître. Mais, j'étais têtue, je ne voulais pas abandonner ni écarter toutes les pistes. J’inspirais un bon coup, n’essayant de pas craquer, de ne pas laisser envahir par la tristesse, la colère ou encore la folie. Je perdais mon regard dans le sien, ce même sentiment d’il y a quelque minutes était là. Non, c’était lui. J’en étais sûre.

« J’aurais aimé oublier aussi facilement que toi… Yun Seong… Parce que c’est bien ton nom, hein ? »

Oui, ça l'arranger bien de feindre l'ignorance. J’aurais tellement apprécié que mon subconscient fasse son boulot et efface ces douloureux événements qui ont gâché mon enfance, qui m'aide à oublier ces interminables soirs où il profitait de mon innocence. Si je pouvais revenir en arrière, changer tous ces choix que les adultes ont faits pour moi ; je l’aurais fais sans aucune hésitation. Tu savais que ta vie aurait été différente.

« Tu ne te rappelles vraiment pas de moi… Une gamine qui a eu la “chance” d’être dans la même famille d’accueil que toi… »

Je voulais qu’il se souvienne de moi. Absolument tout de moi. Je voulais que lui-même se rappelle de ce qu’il a vécu dans cette horrible maison… Je me rapprochais de lui, prenant son visage entre mes mains plantant mon regard dans le sien

« C’est moi Sung Young…. »
lumos maxima


Oh baby love me do
It could be poison, at this ecstatic addiction everyone goes crazy. You’re a bit different girl like a diamond, you are shining girl I’m crazed by your glittering light I don’t want to lose you my whole body trembles ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
avatar
Messages : 510
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 27
Situation : bisexuel ; célibataire endurci. éternel insatisfait.

Choi Yun Seong
MessageSujet: Re: Back to the past   Mer 6 Juil - 11:22


back to the past

Yun Seong était totalement perdu. Elle semblait le connaître, mais lui ne parvenait pas à se souvenir de son visage. Cependant, plus il la regardait, plus il lui trouvait quelque chose de familier. Il ne saurait dire si c’était son visage, sa voix ou ses mimiques, mais il y avait ce petit détail qui faisait qu’elle ne lui était pas entièrement étrangère. Qu’était-ce ? La forme de ses yeux ? Son petit nez ? Ou sa bouche féminine ? Il réfléchissait intensément à la question, mais son cerveau sélectif ne faisait pas le rapprochement. Elle était, certes, féminine, bien habillée, avec un côté classe, mais elle n’était pas vraiment son genre. Il préférait les hommes aux femmes, même s’il était déjà sorti avec des dames.

Qu’est-ce qu’elle aurait aimé oublier ? Il ne comprenait pas le sens de ses mots, il se sentait vraiment paumé dans les propos de la jeune femme face à lui. Il fronça les sourcils à l’entente de son prénom. Alors elle le connaissait. Et même plutôt bien puisqu’elle avait employé « oppa » un peu plus tôt, et qu’elle connaissait son prénom et l’utilisait si insouciamment. Il se contenta de hocher la tête machinalement, en réponse à sa question. Bien sûr que Yun Seong était bien son prénom, mais d’où elle sortait bon sang ? Il restait toujours dans un état second, son regard fixé à celui de la fille, sans pour autant y voir quoi que ce soit. Il s’attendait à un souvenir, un flash, mais rien ne venait, et cela l’agaçait.

Ses yeux s’arrondirent bien plus qu’à l’accoutumé quand il percuta sur ses paroles. Il n’avait pas croisé grand monde dans les foyers qu’il avait côtoyés, mais il était possible qu’il ait été avec une autre enfant perdue. Il avait de vagues souvenirs, mais ce n’était pas encore totalement clair. Sa mémoire était sélective, les mauvais moments de sa vie était mis de côté pour éviter qu’il n’ait à y penser. Il n’aimait pas se détruire la vie. Il savait qu’elle était déjà bien assez courte ainsi.

Des mains douces et féminines se posèrent sur ses joues, ses yeux papillonnèrent avant qu’il n’ait un mouvement de recul. Les contacts physiques n’étaient pas son fort, il n’aimait pas vraiment qu’on le touche de façon aussi familière. Même avec ses amis, il avait souvent du mal. Le prénom lui disait quelque chose, mais ce n’était pas réellement l’endroit pour poursuivre la conversation. Il regarda donc aux alentours, avant d’attraper une des mains de la jeune femme et de la traîner jusque dans la salle de tatouage. « SUNG YOUNG ? JE SUIS DESOLÉE … JE ME SOUVIENS DE CE NOM, ET DE CETTE PETITE FILLE DANS LE FOYER, MAIS J’AI PEUR DE NE PAS AVOIR PLUS DE SOUVENIRS SUR CETTE PÉRIODE … »
GOYANGI


the way you cry, the way you smile. naege eolmana keun uimiin geolkka ? Hagopeun mal, nohchyeobeorin mal. Gobaekhal tejiman geunyang deureoyo I’ll sing for you. Geunyang hanbeon deutgo useoyo
exo, sing for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 23
Situation : Hm... Compliqué

Im Sung Young
MessageSujet: Re: Back to the past   Jeu 7 Juil - 0:44

Back to the past



J’avais l’air quasiment désespéré. Et je l’étais. Je faisais face à mon passé, et la seule personne qui savait ce que j’avais à peu près vécu et ce que lui-même a vécu. Pourquoi me faisait-il ça ? Pourquoi arrivait-il a oublié ce qu’on nous avait fait subir ? Ceci me frustrait… Mais ce qui me frustrait un peu plus, c’était le fait qu’il ne se rappelle pas de moi. J’étais juste une gamine insignifiante pour lui… Une fille parmi tant d’autres. Ma tristesse se transformait rapidement en colère. Il ne voyait plus ce vide dans mes yeux…

Je le laissais me traîner jusque dans la salle de tatouage. Un maigre sourire apparaissait sur mes lèves. Il a su réagir a l’entente de mon nom, ce qui me donnait une lueur d’espoir. Je ne lui étais pas totalement inconnu. J’avais encore le droit a une place dans sa tête. Cependant, la joie ne fut que de courte durée. Pourquoi me faisait-il ça… Pourquoi je devais être la seule a garder des séquelles de ces tourments. Je soupirais doucement avant de baisser la tête.

« Et c’est tout ? Tu veux dire que tu as oublié ces longs mois ou… Notre père adoptif s’en prenait violemment à toi… Toutes ces fois où il a levé la main sans raison sur toi ? »

Bien évidemment que j’étais au courant de maltraitance qu’il subissait. Mais que pouvais-je bien faire à mon jeune âge. J’étais aussi une petite fille détruite et apeurée. Je plantais mes ongles dans la paume de ma main, sentant ma gorge se serait. Je ravalais ma tristesse, ma colère s’exprimant à la place.

« Tu ne savais pas non plus qu’il me violait régulièrement, hein ? Tu sais dans le même endroit ou tu lui servais de défouloir ? »

Je ne parlais jamais de mes viols. C’était ma manière a moi de ne pas y penser alors que ça fait partie intégrante de ma vie ; que je le veuille ou non. J’en avais jamais parlé a qui que ce soit. Même mon père actuel ne sait pas ce que j’ai vécu là-bas. Comme j’avais l’habitude de faire quand j’évoquais ça, je griffais la peau de mon bras, comme si je voulais retirais chaque partie que cet homme a pu toucher ou même embrasser.

« Pourquoi tu ne m’as pas aidé… Pourquoi tu ne m’as pas emmené avec toi Yun Seong »
lumos maxima


Oh baby love me do
It could be poison, at this ecstatic addiction everyone goes crazy. You’re a bit different girl like a diamond, you are shining girl I’m crazed by your glittering light I don’t want to lose you my whole body trembles ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
avatar
Messages : 510
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 27
Situation : bisexuel ; célibataire endurci. éternel insatisfait.

Choi Yun Seong
MessageSujet: Re: Back to the past   Ven 9 Sep - 18:17


back to the past

Il semblait réfléchir tout de même à la question. Essayer de se rappeler de quelque chose, mais peut-être qu'il y avait plus sous cette histoire qu'il ne l'aurait voulu. Sung Young. La ressemblance à son propre prénom était frappante, si seulement les deux syllabes étaient inversées. Yun se posa plusieurs fois la question en observant la profondeur de ses yeux. Cette fille-là … Punaise, elle lui disait quelque chose, mais il ne savait pas d'où. Pas que son visage, mais rien que le fait d'avoir dit son prénom remuait des choses en lui. Il restait silencieux pourtant, voyant bien la détresse sur les traits de la jeune femme. Il baissa les yeux, pinçant ses lèvres d'embarras, alors que ses doigts vinrent tirer ses cheveux en arrière. Geste vain, car ses mèches retombèrent lourdement sur son front. Il ne savait pas quoi dire, à part ressasser sa vie passée. Ce qu'il n'aimait pas tellement. Voire pas du tout. C'était difficile pour lui de revivre ces moments éprouvants, était-ce pour cela que son cerveau avait bloqué ?

La salle de tatouage était close, il en avait pris le soin, afin d'avoir cette conversation dans un endroit privé, au calme, loin des curieux. Il espérait cependant que son patron ne lui en veuille pas de prendre une salle pour rien. Certes, elle était venue chercher des conseils en matière de tatouages, mais en arrivant sur son lieu de travail, Yun Seong n'aurait jamais pensé à ce qu'il se passait à cet instant-là. C'était confus dans sa tête, comme si tout se battait à l'intérieur pour cacher ses souvenirs d'antan. Il regarda la jeune femme parler, avec un petit pincement au cœur. Ses yeux se fermèrent. Il n'avait en fait rien oublié. Il avait simplement décidé de tout mettre de côté, comme les vieux jouets d'un enfant que l'on met dans un carton. Or, ce qui défilait dans sa tête n'avait rien d'un jeu. C'était réel. Il l'avait vécu avec elle, mais il ne savait pas qu'elle avait tout vu.

Ses yeux s'arrondirent à la phrase suivante. Même son cerveau ne parvenait à prononcer ce mot si violent et si sale. Pas une seule syllabe ne s'alignait. Si lui, se faisait battre le peu de fois où il était dans cette maison sordide, alors elle, vivait bien pire. Il n'était pas là pour elle, mais qu'aurait-il du faire d'autre ? Il a fui la situation, ne venant que très rarement dans cet endroit, préférant passer ses nuits dans la rue, à mourir de froid, ou chez des amis qui le comprenaient. Mais pas une seule fois, il avait pensé qu'elle subissait ce genre de courroux. Que pouvait-il bien lui dire aujourd'hui ? C'était trop tard, les choses étaient faites, et dorénavant, il fallait faire avec.

Il serra les dents, essuyant toute la rancune de sa jeune sœur par adoption. Même si avant, ils n'avaient pas réellement de liens, maintenant il sentait ce devoir de la protéger, de se rattraper. Elle venait de toucher un point sensible ; ce passé, c'était ce qu'il voulait oublier plus que tout. Il ne l'avait pas emmenée avec lui … Pourquoi ? Lui demanda-t-elle. Pour la simple et bonne raison qu'il n'en savait rien. Il était bien trop impuissant pour supporter le poids de sa propre vie. Le fait qu'il se faisait défoncer la gueule ne l'a jamais aidé à avancer et grandir comme un garçon normal.

Sa bouche ne s'était pas ouverte une seule fois, il sentait son cœur se serrer en écoutant les mots de Sung Young. C'était dur, et la culpabilité le rongeait dangereusement, mais la voir se griffer les bras ne le laissa pas de marbre. Il attrapa ses mains d'un coup, et la fixa quelques secondes dans les yeux. Il lisait toute la peine de sa sœur, et ne lui en voulut pas pour ses propos blessants. Doucement, il glissa sa main dans ses longs cheveux, rapprochant ainsi leur deux corps, jusqu'à ce qu'elle soit complètement collée au torse de Yun. Dans cette étreinte, il lui offrait sa chaleur, une épaule pour pleurer, un soutien moral qui comprenait la situation et qui l'avait quasiment vécue.

HRP:
 
GOYANGI


the way you cry, the way you smile. naege eolmana keun uimiin geolkka ? Hagopeun mal, nohchyeobeorin mal. Gobaekhal tejiman geunyang deureoyo I’ll sing for you. Geunyang hanbeon deutgo useoyo
exo, sing for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 23
Situation : Hm... Compliqué

Im Sung Young
MessageSujet: Re: Back to the past   Dim 16 Oct - 11:54

Back to the past



J’aurais pu lui dire mon horrible secret d’une autre manière, c’est sûr… Mais disons que tout était déjà inattendu. Je ne pensais pas le revoir une dizaine d’années après. Le flot d’émotions qui traversait mon coeur en était beaucoup pour me transformer en cette fille hystérique et irritante. Je lui en voulais atrocement… Surement parce que lui a pu s’échapper et vivre une vie bien meilleure. Ou alors tout simplement parce qu’il a su mettre entre parenthèses ce passé commun que nous avions. Il a su faire abstraction et oublier ce qu’il a vécu la bas a contrio de moi. Il n’y avait pas un jour où je n’y pensais pas, ou je n’en faisais pas des cauchemars. Même si aujourd’hui, j’ai réussi a construire ma vie autrement, que j’ai une famille aimante, cette horreur fait partie de moi que je le veuille ou non

Et en revoyant Yun Seong, toutes ces douleurs que je pensais plus ou moins cicatriser furent écorchées à vif. J’avais l’impression de redevenir une gamine à pleurer comme ça. Ridicule… Je ne sais pas ce que j’espérais de lui… Je ne pouvais pas remonter le temps pour lui parler et de me plaindre de mes abus à répétition. La seule personne à qui j’en ai parlé ne m’avait pas cru. Est-ce que lui m’aurait cru à l’époque ? Est-ce que ça aurait changé quelque chose et m’aurait sortit de ce cauchemar ? Lui-même tentait de survivre dans cette horreur. On était juste 2 gamins… Je sentais soudainement ses mains presser les miennes avant de sentir la chaleur de son corps contre mon visage. Instinctivement, je pleurais à chaudes larmes, serrant son vêtement un peu plus contre mes doigts.

« Je suis désolée… Pardon de te blâmer… Je sais que ce n'est pas de ta faute. »

Franchement en y repensant, que pouvait-il bien faire ? C’est comme si je cherchais sans cesse des responsables à mon malheur… Alors qu’il n'y a qu’une seule personne

« Je suis quand même contente que tu ailles bien »

Il a réussi à s’en sortir et moi aussi. Autant voir le positif non ?
lumos maxima


Oh baby love me do
It could be poison, at this ecstatic addiction everyone goes crazy. You’re a bit different girl like a diamond, you are shining girl I’m crazed by your glittering light I don’t want to lose you my whole body trembles ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
avatar
Messages : 510
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 27
Situation : bisexuel ; célibataire endurci. éternel insatisfait.

Choi Yun Seong
MessageSujet: Re: Back to the past   Mar 18 Oct - 14:46


back to the past
Il n’avait pas su réagir face à cette situation à l’époque, quand il n’était encore qu’un gamin, mais il ne semblait pas plus doué aujourd’hui pour affronter ce qu’il avait vécu, et les mots qu’elle venait tout juste de lui balancer à la figure. Il n’était pas du tout au courant, et l’apprendre ainsi, sous le coup de la colère, n’aidait pas à faire passer la pilule. Il continuait de la regarder, peiné d’en savoir autant en si peu de temps. Il n’avait jamais pensé à la revoir dans de telles circonstances mais apparemment, il fallait qu’il s’apprête à vivre tout intensément.

Il la prit donc dans ses bras, pour la serrer contre lui. Il ne savait pas comment elle allait prendre ce geste, mais il espérait qu’elle comprenne que les mots ne serviraient à rien même s’il avait été capable de formuler une phrase. Il voulait la consoler, et malgré le temps passé depuis cette triste époque, lui montrer qu’il était là pour elle, à défaut de l’avoir été autrefois. Ses doigts caressèrent doucement ses cheveux, en essayant de voir s’effacer les larmes qui coulaient sur ses joues rebondies. Un maigre sourire redressa ses lèvres. « Ne t’excuse pas pour ça. » Il s’écarta un peu d’elle pour passer ses pouces sur ses pommettes, essuyant l’eau salée qui les salissait.

« Je ne savais pas ce qu’il se passait là-bas … Tu sais, j’avais peur de passer le pas de la porte. Je préférais encore mourir dehors, dans un coin, que de revenir. Mais faut croire que j’étais déjà fou pour rentrer quelques jours plus tard. Au final, c’était pire. » Il ne savait pas si elle était au courant de tout ce qu’il avait vécu. Certes, elle semblait avoir connaissance qu’il se faisait détruire, mais savait-elle comment il le faisait ? Il en garde de très vilaines séquelles psychologiques, sans parler de la souffrance physique qu’il a éprouvé. « Tu es devenue jolie. » Il lui sourit sincèrement, en espérant changer de sujet. Pour des retrouvailles, il ne voulait pas parler du passé. Pas tout de suite.
GOYANGI


the way you cry, the way you smile. naege eolmana keun uimiin geolkka ? Hagopeun mal, nohchyeobeorin mal. Gobaekhal tejiman geunyang deureoyo I’ll sing for you. Geunyang hanbeon deutgo useoyo
exo, sing for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Back to the past   

Revenir en haut Aller en bas
 

Back to the past

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Séoul city :: Hongdae :: EXO'tattoo-