AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 First night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: First night   Mar 21 Juin - 0:51

J'étais encore gênée d'avoir fini dans les bras de ce type à cause du manque d'inattention, mes joues devaient certainement être encore roses et je tentais au mieux de cacher ma timidité, mes longs cheveux cachant une partie de mon visage et l'autre regardant par la fenêtre de l'engin. J'essayais de me mettre en tête l'idée que si c'était arrivé avec quelqu'un d'autre, je serai pareille à l'heure actuelle mais je n'en étais pas bien sûre à vrai dire, avouons-le il était plaisant à voir et ce n'était pas tous les jours que l'on tombait dans les bras de ce genre de spécimen, certainement que ça ne se reproduira jamais dans ma vie. Je secouai la tête pour me retirer ces idées du crâne.
Dommage qu'il ait un caractère si prétentieux, autrement il avait tout pour plaire mais que vouliez-vous, nous ne pouvions pas être parfaits n'est-ce pas ? Et, du fait qu'il avait finalement décidé de me lâcher la grappe, je me dis que finalement que je descendrai à mon arrêt de métro, sans faire de chichi à descendre au prochain arrêt pour prendre le suivant. J'étais trop fatiguée pour ces enfantillages de toute façon, je voulais simplement mon lit.

Une notification sur mon portable, j'eus l'excellente idée de le sortir vite fait avant de le mettre rapidement dans la poche de ma robe – cette invention bien trop rare et pourtant si merveilleuse. Et, à peine m'étais-je remise à regarder au delà de la vitre, je sentis comme quelque chose en mouvement dans ma poche, par pur réflexe je posai brutalement ma main dessus, sans surprise de tomber sur un poignet. Tout le monde en voulait à mon portable ce soir ou quoi ? Je fronçai les sourcils avant de suivre le long du bras pour retrouver à qui il appartenait, c'était un type juste à côté du précédent voleur. « Vous avez deux secondes pour lâchez votre prise autrement je fais scandale dans tout le wagon et vous aurez de gros ennuis, c'est clair ? », après quoi le jeune baissa les yeux en rangeant finalement sa main dans sa poche. Je marmonnai des tas de choses, des choses pas forcément gentilles à l'égard de tous, j'en voulais au monde entier, j'étais crevée. Et, je décidai finalement de sortir à l'arrêt en plein centre, histoire de prendre le prochain. Mes yeux avaient rivé vers ce type riche comme si c'était la dernière fois de ma vie que j'allais le voir juste avant que je ne me tourne pour sortir dès lors que les portes s'ouvrirent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: First night   Mar 21 Juin - 1:32

Je suivis la scène avec un intérêt relatif. En voyant la main du jeune homme glisser contre la cuisse de la femme, j'eu comme un une nausée. Ou plutôt, un picotement aux entrailles. Du moins, c'est comme cela que ça a démarré. Puis petit a petit, ce petit fourmillement, avait commencé croître, puis de chatouillis, s'était transformé en un lion qui rugissait au fond de mon être. Comme si toute mon âme s'indignais qu'un tel être ai pu poser une main sur cette jeune femme qui m’intéressais tant, sans que je n'ose me l'avouer. Sur l'instant, je ne compris pas non plus ma réaction, si brutale, excessive, surtout pour une inconnue que je ne connaissais pas depuis plus de 10 minutes que je ne reverrais surement ( et malheureusement ) plus jamais. La rame s’arrêtât a mon arrêt. Je levais les yeux vers les portes, et mon regard croisa celui de la jeune femme. Un court instant. J'eu presque l'impression qu'elle cherchais a croiser mon regard. Une impression futile, rapide presque insaisissable. Et, je sentit mon corp échapper a tout contrôle. Quelque chose d'impossible compte tenue de ma philosophie de vie, de tout ce que j'avais cru et de tout ce que j'enseignais. Mon poing se ferma, ma mallette que je portais sous le bras tomba au sol. L'une de mes mains, je n'aurais su dire laquelle, attrapa la capuche du jeune agresseur alors qu'il s'éloignait, tirant d'un coup sec vers moi, le retournant. En voyant son visage, je ne pus m’empêcher de voir cette main qui glissait sur la cuisse de la femme qui semblait captiver son attention. Alors je laissais s’échapper cette bête féroce contenue dans mes entrailles. Une bête refoulée depuis des années par mes enseignements, par ma forteresse de principe que j'avais moi même construit. Et mon autre main partis s'écraser dans la mâchoire de l'homme, dans un craquement sinistre. Ce dernier s'écroula au sol, sans pouvoir se relever, car je me penchais sur lui, mon poing descendant a nouveau vers son visage pour s'écraser a nouveau sur ce visage, que je trouvais si hideux, mais que j'enviais, ce misérable être avais réussis a toucher une personne qui n'acceptait de me voir que comme un voleur ? Impossible. Je me relevais alors, reprenant mes esprits. Comme si une fois la bête assouvie, l'ivresse était partie. Je regardais autours de moi, n'osant pas croiser le regard de la femme. Comment allait-elle me voir a présent ? Je laissait même ma mallette au sol avant de sauter hors du métro en haletant, et de courir m’accouder a un pilier, hors d'haleine, ne comprenant pas encore tout ce qui venais de se passer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: First night   Mar 21 Juin - 11:33

Je n'avais pas vraiment vu toute la scène, ce n'était que lorsque je parvins à sortir du métro, après avoir esquiver les gens – ou suivre le mouvement car cet arrêt était l'un des principaux, pour ensuite me retourner que je vis le type qui tentait de me voler à terre et le riche juste au dessus en train de lui mettre des coups. Ma main se mit contre ma bouche naturellement, ne pouvant quitter la scène des yeux, choquée, c'était toujours impressionnant d'assister à ce genre de moment, c'était violent voir trop violent pour moi.
Celui qui donnait les coups sortit soudainement du métro, allant se poser contre l'un des pilier et semblait totalement ko, le wagon venait de repartir. Qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête pour agir comme ça ? C'était beaucoup trop trash pour une simple tentative de vol – si l'on suppose qu'il n'a pas essayé de voler le mien. Je soupire après avoir lever les yeux au ciel, prenant possession de ma bouteille d'eau rangée dans la pochette avant de ma gratte avant d'aller vers ce type et de lui tendre, l'air neutre. « Je vous avoue ne pas avoir tout compris là., je remets alors mes mains dans les poches de ma veste lorsqu'il se décida à prendre ce que je lui tendais, le regardant en penchant la tête, comme pour vérifier si lui n'avait rien. « C'est pas très intelligent de faire ça, on ne sait jamais sur qui l'on peut tomber. » combien de fois m'étais-je retenue de lancer une bagarre pour un simple oui ou non ? L'alcool n'était pas toujours joyeux avec moi. Je soupire une nouvelle fois, « je me sens un peu gênée face à tout ça vous savez? », je reprends ma bouteille pour à mon tour boire une gorgée avant de la ranger à sa place initiale, « j'veux dire, je me suis bien débrouillée toute seule, il en voulait après mon téléphone. Pourquoi surenchérir de la sorte juste après ? ».

Un autre métro arrive à ce moment là, je me retourne pour regarder les gens en sortir et d'autres rentrer dedans, j'aurai pu être dans ces personnes là mais si je partais, je culpabiliserai de l'avoir laisser seul, il n'avait pas vraiment l'air dans son assiette et semblait avoir des réactions complètement inattendues, peut-être valait-il mieux ne pas le laisser seul pour l'instant. « Vous habitez loin d'ici ? Je vais vous raccompagner, je pense que vous avez fait suffisamment de dégâts pour la soirée. », de toute façon j'étais arrivée à un point où plus rien ne m'étonnait cette nuit, c'était vraiment étrange.
Je m'étais mise à avancer pour sortir de la bouche de métro, avant de me retourner et de constater qu'il était toujours contre ce même pilier. « Allez dépêchez-vous ! On va pas y passer la nuit. », parfois je devrais simplement me taire au lieu de proposer des plans foireux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: First night   Mar 21 Juin - 11:47

Je me redressais légèrement. J'avais bue a la bouteille sans vraiment m'en rendre compte. Les yeux dans le vague, je me demandais encore, pourquoi est-ce que j'avais fais ça. Pour le coup, la situation était encore plus gênante pour moi.. Des petits malins n'auront pas hésité a prendre la scène en photo, ou pire, en vidéo. Je soupirais en pensant a la tonne de problèmes qui allaient me tomber dessus. La voix de la jeune femme sembla cependant me réveiller, lorsqu'elle m’interpella. Je n'avais pas compris toute sa tirade, si ce n'est qu'elle souhaitais me raccompagner chez moi. Je la rejoignit en respirant profondément, tentant de retrouver un certains calme, et je lui souris, enfin, je tentais de lui faire un beau sourire qui se voulais réconfortant " Ne vous en faites pas pour moi.. vous savez, je suis grand moi aussi je peux me débrouiller seul. ne vous dérangez pas pour si peur. " Cependant, ce que je disais étaient les règles que je m'était inculqué. Au fond de moi, je sentais que rien ne me ferais plus plaisir, au contraire, qu'elle me raccompagne. Alors tout en lui parlant, je l’entraînais vers chez moi. A vrai dire, j'aurais aimé emprunter de petites ruelles pour éviter de croiser trop de gens. En plus d'être impliqué dans une bagarre, j'aimerais ne pas faire les titres des magazine people, en raccompagnant une fille. Mais qu'importe, pour le moment, tout ce qui me préoccupait, ou plutôt, l'objet, la personne qui retenais toute mon attention, se tenais a côté de moi, et marchait. Au bout d'une dizaine de minute de marche ( Et tout autant de regard s'étant retournés sur nous, voir quelques photos plus ou moins discrètes ) Nous arrivâmes devant chez moi. Un haut portail, tout en fer et en volute, finement ouvragé se tenais devant nous. Je fouillais dans mes poches, et en sortit une petite télécommande, que j’actionnais, pour ouvrir la lourde grille. Je me tournais alors vers la jeune femme " Puis-je vous offrir quelque chose avant que vous ne repartiez ? Ou plutôt.. Laissez moi vous héberger cette nuit. Il se fait tard, et je n'aurais pas la conscience tranquille de vous voir partir seule. La maison est grande, je vous laisserais une chambre, et, voyez cela comme un moyen de me faire pardonner de.. la méprise s'étant passé au bar, puis dans le métro. " Tout en parlant, Je me trouvais vraiment stupide. Bien sûr que la maison était grande, c'était même la plus grand aux alentours. Mais au diable, j’espérais seulement qu'elle accepterais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: First night   Mar 21 Juin - 20:31

« Tellement grand que vous avez réussi à vous mettre à dos une fille des plus rancunières et une racaille. C'est quoi la prochaine étape ? » lui dis-je en soupirant avant de tourner ma tête vers lui qui me souriait d'une façon faussement rassurante, je pouffai de rire en me remettant à regarder le trottoir, ne souhaitant pas finir par rougir face à ce gars apparemment trop sûr de lui.

Nous marchâmes un moment, le chemin semblait interminable pour cause des gens qui donnaient l'impression de nous scruter, je crois même que certains avaient pris quelques photos mais ça  je n'en étais pas bien sûre, peut-être tendaient-ils un peu trop leur portable vers nous pour  regarder leurs messages. Les choses voulaient que nous nous mîmes à parler, comprenant de ce fait un peu plus qui il était, et qu'il était vraiment un personnage important grâce à son père, après il était professeur à la fac et venait de sortir un bouquin, certes. Il m'offrait une autre image de lui, plus gentille et chaleureuse qu'au bar et j'étais contente de constater qu'il n'était pas qu'une gueule de con et qui pouvait ravaler sa fierté le temps d'une discussion. J'allais vraiment finir par croire qu'il me plaisait, physiquement parlant il était très attirant, et plus on creusait plus on lui trouvait un semblant de bon fond, j'avais même souri à l'une de ses remarques, comme si je me sentais plus détendue qu'au départ, comme si j'acceptais enfin de l'écouter un peu.

Une dizaine de minutes plus tard, nous arrivâmes devant une gigantesque maison, tout du moins, devant son portail. Je n'en croyais pas vraiment mes yeux et je devais carrément lever la tête pour apercevoir l'ensemble du mur de fer. C'était réellement impressionnant, je me demandais d'ailleurs à quand le jour où je vivrai dans une telle demeure – et donc à quand le jour où je serai célèbre.
Je bâillai, j'allais enfin pouvoir reprendre mon métro et rentrer chez moi, ce n'était pas commun qu'une fille raccompagne un gars, en général c'était plutôt l'inverse, mais comme je l'avais dit, cette soirée était des plus bizarres. Et, lorsqu'il ouvrit enfin le portail, Seung me proposa de rester un peu chez lui avant de carrément me proposer de dormir là, je grimaçai. « Hm, je ne dis pas non pour un verre. Après on verra, c'est tout aussi glauque de rentrer seule que de dormir chez quelqu'un qu'on ne connaît pas. lui annonçai-je en m'étirant tout en marchant vers chez lui.

C'était grand, voir carrément immense. On aurait pu se perdre dans son couloir tellement il était impressionnant, en tout cas moi j'aurais été apte à me perdre. Je prenais mon temps, regardant un peu partout la déco et surtout la grandeur de la chose, on se serait cru dans la peau d'Alice alors qu'elle était devenue toute petite. Dès lors que je vis le salon, je décidai d'aller me poser sur le canapé et de ne plus bouger, ce serait le comble de se perdre dans une maison.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: First night   

Revenir en haut Aller en bas
 

First night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors rpg :: Corbeille :: Rps-